Ou comment j’ai conservé ma liberté de bouger

Accueil > En pratique > Panne d’assistance électrique depuis le 15 octobre 2015

Panne d’assistance électrique depuis le 15 octobre 2015

Quand j’ai acheté le vélo, j’avais longuement hésité avant d’investir dans l’assistance électrique. Plus tard, j’ai souvent dis que j’aurais eu du mal à m’en passer... et bien voilà, c’est fait, je le teste en réel : depuis plus d’un mois, l’assistance est en panne.

J’ai d’abord pensé qu’il me serai impossible de continuer mon rythme habituel de 25km par jour et j’ai commencé a compter les tonnes de CO2 à rejeter jusqu’à ce que je puisse réparer et... j’ai continué à vélo sans trop de mal finalement. J’ai donc à nouveau ralenti et c’est en somme le plus gros inconvénient de l’aventure : il me faut maintenant environ 20 minutes pour le trajet de l’école, soit près de 3h par jour sur la route. En soit, c’est plutôt agréable, je passe la moitié de ce temps à bavarder avec les enfants et l’autre moitié (sans eux) a réfléchir aux différents projets en cours ce qui me permet même d’avancer plus rapidement dans mon travail ensuite. Je me permets même d’emmener parfois le petit dernier qui pourrait fort bien rester avec son père à la maison.

J’ai tout de même hâte que ce soit réparé parce que les trajets un peu plus longs deviennent vraiment très longs... mais je continue a en faire une majorité à vélo. Nous avons fait le plein de la voiture une seule fois en trois mois...

En conclusion : il est toujours possible de se déplacer à vélo en transportant des enfants... même sans assistance électrique mais il vaut mieux habiter une région pas trop vallonnée (même les toutes petites côtes sont dures) et avoir un peu d’entraînement.