Ou comment j’ai conservé ma liberté de bouger

Accueil > Pourquoi > Pourquoi le vélo ?

Pourquoi le vélo ?

J’ai toujours beaucoup pédalé depuis mon enfance, pour le plaisir et pour me déplacer. Je n’ai jamais voulu d’engin motorisé a deux roues comme mes camarades, j’en avais peur... A 18 ans, j’ai quitté ma province... et j’ai raté mon permis de conduire (5 fois quand même) alors j’ai continué a pédaler sur le vieux vélo de ma mère pour aller faire mes courses et pour aller voir mes copains. J’ai une perception aïgue des dangers liés aux véhicules a moteur, ce qui me rend particulièrement réticente a monter dans une voiture surtout si le conducteur est un peu trop nerveux. On ajoute une bonne pincée de sentiment "écolo" bien ancré depuis mon enfance et on obtient un cocktail anti-voiture assez puissant.

Malgré tout, m’a-t-on dit a chacune de mes grossesses "tu vas bien être obligée de t’y mettre, comment feras-tu avec un (deux, trois...) enfants ?" a quoi j’ai toujours répondu "bah oui, je sais, je finirais par être obligée"... et comme je suis parfois réaliste, j’ai fais quelques recherches et quelques calculs. Je n’avais pas l’esprit très "militant" - l’appétit vient en mangeant- mais quand même un peu dans l’idée de prouver qu’il est possible de vivre à la campagne sans voiture tout en travaillant et en élevant des enfants alors j’ai fini par choisir le biporteur.